Objets publicitaires : opter pour l’écologique

Objets publicitaires

Jugés inutiles, les cadeaux publicitaires sont souvent pointés du doigt. Une utilisation de plastique superflue, des produits de mauvaise qualité et peu utilisés… est-ce que ces objets sont les témoins une pratique marketing archaïque ?

Pourquoi choisir des goodies écologiques peut-il changer cette idée reçue ?

L’écologie et le développement durable sont des préoccupations majeures au XXIème siècle. Le changement climatique est au cœur de tous les débats, et on peut difficilement ignorer cette thématique.
Les consommateurs sont de plus en plus exigeants. Essayant eux-mêmes d’adopter une démarche responsable, ils attendent de la part des entreprises le même effort.
L’achat d’objets publicitaires écologiques est une façon parmi d’autres de travailler son image de marque. Une entreprise dans le contexte actuel doit être dans l’air du temps, et doit montrer au consommateur qu’elle se soucie de l’environnement.

Le choix des matières est primordial

Pour une communication cohérente, une entreprise va devoir travailler l’impression que renvoient ses goodies. Certaines caractéristiques donnent une image de respect de l’écologie, tandis que d’autres sont associées à une démarche plus négative (l’utilisation de plastique par exemple).
Pour commencer, les matières choisies jouent un rôle central. L’idée sera de sélectionner des produits biosourcés en priorité, c’est-à-dire des produits d’origine naturelle. Parmi les plus connus, il y a le bambou, le liège ou le bois tout simplement. Pour ce qui est des tissus, on adoptera le chanvre, ou même le lin si on a un budget plus conséquent. Dans tous les cas, le plastique est à éviter, ou alors il faut que ce soit du plastique recyclé (comme le PET), ou recyclable (comme le polypropylène qui peut être recyclé plusieurs fois), et que ce soit mentionné.
Enfin, la fin de vie de l’objet publicitaire est importante. Il est utile de s’assurer qu’il est bien recyclable, ou même biodégradable comme certains stylos en canne à sucre. Le terme biodégradable est bien connu du public, et il a un impact très positif, donc il ne faut pas hésiter à aller dans ce sens et à le spécifier.

Jouer sur les certifications et les notes d’humour

Une entreprise qui choisit une communication portée sur l’écologie veut adopter une démarche éthique, elle veut appuyer ses valeurs, et elle veut que ce soit connu du consommateur. Ainsi, choisir des goodies écologiques s’inscrit dans une logique cohérente mais il faut s’assurer que ce sera compris.
Miser sur les certifications est un atout. Les matières biologiques sont bien sûr plébiscitées, et il est possible de les mettre en avant avec un petit logo discret. Si vous faites le choix du commerce équitable, indiquez le label associé. Les tissus peuvent bénéficier de la mention Oeko-Tex Standard 100, de plus en plus connue, elle indique que le vêtement ou le sac ne contient aucun produit chimique nocif pour la santé.
Aussi, vous pouvez tout simplement opter pour un slogan humoristique en rapport avec l’environnement. Sur un t-shirt ou une gourde, votre client sera fier de l’afficher. Ce sera particulièrement utile si vous choisissez le plastique recyclé qui n’est pas forcément identifiable. Par exemple, vous pouvez écrire sur un stylo en PET : «Ceci était une bouteille en plastique ».

Les objets publicitaires qui ont une image écologique

Le zéro déchet : gourdes, tote bags et couverts réutilisables

Pour être sûr de ne pas vous tromper, vous pouvez choisir dans la gamme du zéro déchet. Le zéro déchet est une tendance très populaire qui vise à remplacer tous les objets à usage unique par des objets plus solides. La gourde réutilisable est la grande star de cette catégorie, mais également le mug ou les gobelets en bambou pour utiliser la machine à café sans gobelets en plastique.
Dans la même idée, on retrouve les sets de couverts ou les pailles. L’avantage avec ce type d’objets, c’est que vos clients vont les prendre partout avec eux, et véhiculeront donc l’image de votre entreprise.
N’oubliez pas le tote bag, qui est la grande star des objets publicitaires depuis plusieurs années, et qui a pour but de remplacer les sacs en plastique tant décriés. Il a une très bonne image, et on peut le personnaliser de façon pertinente pour travailler la communication de l’entreprise. Vous pouvez aussi penser aux sacs en tout genre : cabas, sacs de plages, sacs à vrac,… ils ont un point commun : leur visibilité.

Les classiques revisités : stylos, porte-clés et bloc-notes

Si l’on veut rester classique, c’est le moment de miser sur les matières utilisées. On peut continuer d’offrir des stylos, mais des stylos en liège, en bambou, ou même en cosses de café biodégradable. Ils sont généralement très esthétiques.
Les porte-clés suivent le mouvement, et peuvent facilement être porteurs de message.
Les cahiers et les blocs-notes ne sont pas oubliés, mais on va sélectionner des papiers recyclés, du papier kraft, du carton. On peut même aller plus loin dans l’originalité et choisir une couverture en vieux papier journal par exemple.
Les batteries de secours sont souvent présentes dans les sélections de cadeaux publicitaires… choisissez-la solaire !
Sélectionnez des bougies en cire végétale, et des bonbons ou chocolats biologiques et issus du commerce équitable.

Le jardinage ou la randonnée

Une dernière famille d’accessoires mérite d’attirer votre attention : ce sont les objets évoquant la nature. Le jardinage et le retour à la terre est un concept qui plait, et qui est facilement associé à l’écologie.
Il existe de nombreux produits en lien avec ce domaine sur lesquels il est facile d’apposer un message publicitaire. Le client utilisera cet objet quand il ira jardiner ou se promener à l’extérieur, c’est une façon simple d’associer la marque à un concept agréable et respectueux de la nature.
Pensez aux nichoirs à oiseaux ou hôtels à insectes, aux arrosoirs et autres accessoires de jardinage (tout en évitant le plastique bien sûr), aux casquettes et aux chapeaux pour faire de la randonnée, etc…

Le marketing vert est un bon moyen d’asseoir ses valeurs, de renvoyer une image positive de l’entreprise et de fidéliser des consommateurs toujours plus soucieux de l’environnement.
Il existe néanmoins un danger, beaucoup d’entreprises sont pointées du doigt et accusées de green-washing.
C’est pourquoi il est primordial de réfléchir à la démarche en profondeur, de choisir de véritables matières écologiques et de transmettre un message qui n’est pas superficiel, en utilisant son pouvoir d’influence pour être pris au sérieux.

Utiliser les goodies publicitaires lors d’un séminaire
Qu’est-ce que la communication par l’objet ?