Les chèques cadeaux : la solution la plus souple

Les fêtes de Noel et de fin d’année sont une bonne occasion d’offrir des cadeaux aux salariés. La plupart des entreprises récompensent leurs salariés par différents types de cadeaux. Cela est devenu un usage auprès des entreprises pour fidéliser les collaborateurs. Toutefois, la loi prévoit une certaine limite du montant des cadeaux offerts aux collaborateurs.

Pourquoi offrir des chèques-cadeaux aux salariés ?

Les chèques-cadeaux sont devenus une solution très souple pour offrir des cadeaux aux salariés. Ces cadeaux sont soumis à des règles avantageuses sur le plan social et sur le plan fiscal. Ils sont bénéfiques tant pour les salariés que pour les employeurs. Ce sont des avantages en nature sous forme de tickets d’échange d’une valeur déterminée permettant à ces derniers d’effectuer des achats chez différents commerçants. Les chèques-cadeaux sont devenus une méthode intéressante pour renforcer la motivation de l’équipe de l’entreprise. Ils se différencient des primes classiques de fin d’année comme les primes d’ancienneté ou les primes de rendement.

Les avantages des chèques-cadeaux sur le plan social

En premier lieu, les chèques-cadeaux sont exonérés au paiement des cotisations sociales. Pour bénéficier de cette exonération, les cadeaux offerts aux salariés doivent avoir une valeur modique, fixée à 5 % du montant mensuel de la sécurité sociale, c’est-à-dire à 169 Euros au cours d’une année civile et être liés à des événements exclusivement prévus par la réglementation à l’instar d’une naissance, d’un mariage, la fête des pères et la fête des mères, Noel et fête de fin d’année, etc. Ainsi, le salarié bénéficiaire doit être touché directement par l’événement. Les bons d’achat octroyés pour la rentrée scolaire ne concernent que les employés qui ont des enfants. Pour les fêtes de fin d’année, la limite est fixée à 169 Euros par salarié et par enfant. L’utilisation des chèques-cadeaux doit correspondre aussi à l’événement auquel il est remis en précisant la nature du bien qu’on peut acquérir.

Les atouts fiscaux des chèques-cadeaux

Les cadeaux bénéficient d’une exemption à l’impôt sur le revenu. Comme les avantages sociaux, le montant des cadeaux ne doivent dépasser le montant de 169 Euros. Pour les cadeaux d’une valeur inférieure à 65 Euros, vous pouvez récupérer la TVA lors de l’achat. Du côté de l’employeur, le montant des cadeaux est déductible du bénéfice imposable de l’entreprise. Ces conditions doivent être respectées cumulativement sinon, les cadeaux seront imposables au titre le l’impôt sur le revenu et soumis au paiement des cotisations sociales.

Remercier ses clients : misez sur les cadeaux et les objets personnalisables
Quel cadeau CE offrir à ses salariés ?